La valeur de remboursement du titre-service pourrait devenir variable !

Dans sa déclaration de politique générale 2013, la ministre de l’Emploi, Monica De Coninck (SP.A) annonce de nouvelles mesures. La formation, l’accompagnement et la stabilité de l’emploi seront favorisés. Voici en substance de quoi il s’agit :

  • Moduler l’intervention de l’État dans le remboursement du titre-service en fonction de l’ancienneté du travailleur

    En pratique, une aide-ménagère expérimentée, pourrait rapporter davantage à son employeur qu’une de ses collègues engagée plus récemment. Cela influencera certainement la politique des Ressources Humaines des entreprises titres-services.

  • Accentuer les formations et l’accompagnement des travailleurs issus des groupes à risque

    La ministre aimerait affecter l’argent non-utilisé du Fonds de Formation sectoriel pour les Titres-Services à la formation et à la guidance des nouveaux engagés, et plus spécialement, ceux qui sont issus du chômage ou qui bénéficient du revenu d’intégration.

Découvrez T-Service

Besoin d'informatiser la gestion de votre entreprise ? D'une solution qui vous permet de contrôler l'ensemble de votre organisation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.