Y aura-t-il un changement de société, à l’horizon 2013, pour l’émission et la gestion des titres-services ?

Une nouvelle importante est survenue pour le secteur des titres-services. L’office national de l’emploi (ONEm) qui s’occupe de l’appel d’offre envoyé en avril 2012 en marché public pour le choix de la société émettrice des titres-services a désigné l’entreprise Edenredhttp://www.multios.be/images/icon-lien-externe.png  (anciennement la société Accor) à la place de Sodexo, la société émettrice actuelle.

Lire la suite

Notification spéciale pour le chômage économique

Chaque employeur sera bientôt contraint de notifier le premier jour de chômage économique du mois calendrier, tant pour les ouvriers que pour les employés. Objectif des pouvoirs publics ? Lutter contre l’abus fréquent du système de chômage économique. La date d’entrée en vigueur de cette nouvelle mission doit encore être fixée par arrêté royal.

Seulement dans la construction pour l’instant

Cette obligation de notification ne s’applique actuellement qu’aux entreprises du secteur de la construction qui doivent mentionner le premier jour de chômage économique par mois calendrier. Le gouvernement entend désormais étendre cette obligation à tous les autres secteurs, tant pour les ouvriers que pour les employés.

Lire la suite

Quota d’engagement de chômeurs dans le secteur des Titres-Services

Ce week-end vous avez manqué les dernières informations concernant le secteur des titres-services ? Nous les relayons pour vous !

Approuvé lors du conseil des ministres ce vendredi 22 juin, un projet d’arrêté royal stipule que 60% des nouveaux engagements devront être accordés aux chômeurs complets indemnisés et/ou aux bénéficiaires d’un revenu d’intégration.

L’arrêté précise qu’est considéré comme chômeur complet indemnisé ou bénéficiaire du revenu d’intégration celui qui perçoit des allocations au moment de l’engagement ou qui en a perçu pendant un certain nombre de jours au cours des six derniers mois.

L’entreprise ou le travailleur doit être en possession d’une attestation de l’ONEM ou du CPAS attestant qu’il remplit les conditions.

Quelques rappels ont été fait concernant les mesures prises lors du conclave budgétaire :

  • L’augmentation du prix du titre-service de 7,50 € à 8,50 € pour le 1er janvier 2013,
  • Le nombre maximum de titres-services par ménage,
  • La tenue d’une comptabilité spécifique pour l’activité des titres-services obligatoire,
  • La constitution d’un business plan lors de la création d’une nouvelle entreprise titres-services.

Fermeture annuelle du 9 au 20 juillet

À l’occasion des vacances estivales, nous vous annonçons la fermeture annuelle de notre entreprise du :

9 au 20 juillet 2012

En cas d’urgence, nous serons disponibles via les numéros suivants :

– du 9 au 13 juillet vous pourrez nous contacter au 0479 / 27 53 86
– du 16 au 20 juillet vous pourrez nous contacter au 0473 / 11 62 44

Nous serons absents durant cette période mais notre centre de support en ligne restera actif pour recueillir vos questions. Cela vous permettra de garder une trace de vos demandes et nous donnera, dès notre retour, la possibilité d’effectuer un suivi efficace de l’ensemble de vos questions en mettant la priorité sur les urgences.

Vous avez prévu l’installation d’un nouvel ordinateur, d’une imprimante ou autre durant cette période ? Nous vous conseillons de nous contacter dès à présent pour effectuer toutes les interventions techniques à temps.

Nous restons à votre entière disposition pour toute autre question. N’hésitez pas à nous contacter !

Nous vous souhaitons d’ores et déjà de bonnes vacances d’été, en les espérant, ensoleillées.

Les frais de déplacement dans le secteur des titres-services sur la table

Une nouvelle étude de la Centrale Générale (FGTB) met sur la table une question sensible à propos du remboursement jugé trop faible des frais de déplacement des aides-ménagères.

Comment s’affrontent les opinions dans le secteur ?

  • Vue du banc syndical :

En soulignant le nombre de kilomètres hebdomadaires assez élevé des déplacements, le service de proximité est remis en question. Lire la suite